Nouvelle adresse postale du CAMP:
(A libeller obligatoirement en toutes lettres comme ceci:)

Club Autos Miniatures Peugeot
BP 36
75921 PARIS 19 PDC

RALLYE D'ARGENTINE

Ici, vous pouvez parler des miniatures Citroën.

Modérateurs : jlouis92, Peugeot miniatures

5 messages Page 1 sur 1
Tugdual
Lion Actif
Messages : 430
Enregistré le : 11 Juin 2007 18:46
par Tugdual » 26 Mai 2011 14:31
26.05.11 Rallye d’Argentine (26-29 mai) : Solberg et Van Merksteijn au rendez-vous argentin

Petter Solberg et Peter van Merksteijn Jr disposeront de deux Citroën DS3 WRC engagées par leur propres équipes et mises à disposition par Citroën Racing Technologies lors du Rallye d’Argentine, sixième épreuve du Championnat du Monde des Rallyes 2011.

Afin de préparer cette épreuve, une séance d’essais a été organisée pour Petter Solberg et Peter van Merksteijn Jr dans le sud de la France. Les deux pilotes se sont succédés au volant d’une Citroën DS3 WRC pour établir leurs réglages.
« Petter Solberg a bien préparé ce rallye », confirme Benoit Nogier, responsable de Citroën Racing Technologies. « Son podium en Sardaigne a fait du bien au moral de toute l’équipe. Ce genre de résultat est capital dans une saison. En Argentine, sur un rallye de ‘vieux briscards’, son expérience peut lui donner un avantage déterminant. C’est certainement l’une des épreuves qui lui convient le mieux. Il faudra compter sur lui ! »
« Cette session fut aussi très bénéfique pour Peter van Merksteijn Jr », poursuit Benoît Nogier. « Il a enfin pu profiter d’une journée et demi de roulage pour passer en revue une large batterie de réglages. Ces kilomètres lui ont permis de gagner en confiance. Nous espérons que ces essais l’aideront durant le rallye. Il avait besoin de passer du temps dans la Citroën DS3 WRC pour trouver ses marques. Toute l’équipe a travaillé dur. Je crois qu’il est dans de bonnes dispositions avant de partir en Argentine. »
Sur le podium en Italie, Petter Solberg et Chris Patterson (Petter Solberg World Rally Team) ont atteint un premier objectif. En Argentine, le Norvégien retrouve un environnement qu’il connait parfaitement pour avoir participé aux dix dernières éditions et être monté à trois reprises sur le podium. « Je me sens plus fort que jamais. Tout sera possible en Argentine », glissait-il en Sardaigne.
Peter van Merksteijn Jr (Van Merksteijn Motorsport) participera à son quatrième rallye au volant de la Citroën DS3 WRC. Après avoir affiché de performances en progression continue, le jeune Néerlandais visera l’arrivée d’un Rallye d’Argentine toujours réputé difficile.
Long de 378 kilomètres chronométrés, le Rallye d’Argentine 2011 reprend un parcours majoritairement connu dans les vallées de Traslasierra, Punilla et Calamuchita dans la région de Córdoba. Le départ sera donné jeudi 26 mai à 14h40. L’arrivée sera jugée dimanche en début d’après-midi.
Tugdual
Lion Actif
Messages : 430
Enregistré le : 11 Juin 2007 18:46
par Tugdual » 26 Mai 2011 14:32
26.05.11 Rallye d’Argentine (26-29 mai) : CITROËN veut perpétuer la tradition en Argentine

En quatre rallyes disputés sur terre depuis le début de la saison, les Citroën DS3 WRC demeurent invaincues. Sébastien Loeb et Daniel Elena, au Mexique et en Italie, et Sébastien Ogier et Julien Ingrassia, au Portugal et en Jordanie, se partagent les succès frappés du double chevron. L’objectif affiché du Citroën Total World Rally Team est de poursuivre cette belle série lors du voyage en Argentine, une épreuve qui a toujours souri à Citroën !

Premier des deux rendez-vous disputés dans l’hémisphère sud, le Rallye d’Argentine est une épreuve à part pour le WRC en général et Citroën Racing en particulier. Depuis 2004, d’abord avec Carlos Sainz puis avec Sébastien Loeb, l’équipe française n’a jamais été battue dans la région de Córdoba. En 2011, la Citroën DS3 WRC est alignée avec une seule ambition : perpétuer cette tradition.
Pour le retour du Rallye d’Argentine au calendrier mondial après une année d’absence, quelques nouveautés viennent modifier le parcours. Villa Carlos Paz reste la plaque tournante de l’événement et les concurrents retrouveront les fameuses vallées de Traslasierra, Punilla et Calamuchita. En revanche, une nouvelle superspéciale est tracée à Villa Carlos Paz. Elle servira de théâtre au départ, qui sera donné jeudi après-midi. En outre, de longues portions asphaltées viennent parsemer un parcours majoritairement sur terre.
« Une séance d’essais a été organisée cette semaine pour valider le comportement de la voiture sur l’asphalte », explique Sébastien Loeb. Avec une portion de vingt kilomètres le vendredi et une autre de quatorze kilomètres le samedi – à parcourir deux fois – près de 20% du rallye se disputera sur le bitume.
« Comme les portions d’asphalte sont au coeur de sections sur terre, on ne pourra pas jouer sur les réglages. Il faudra adapter son pilotage pour être efficace. Et cette efficacité se traduira certainement par une bonne gestion de l’usure des gommes… »
Premiers du classement général, Sébastien Loeb et Daniel Elena viseront un nouveau succès en Argentine : « Nos résultats sont le fruit du travail de toute l’équipe. C’est forcément bon signe de voir que les Citroën DS3 WRC sont à leur avantage sur la terre mais l’écart est infime à l’arrivée de chaque rallye. Il faudra être performant d’entrée et jusqu’au bout car, avec une spéciale de 48 kilomètres pour débuter la dernière journée, il ne sera pas question de se relâcher. »
Avec une seule participation en Argentine en 2009, Sébastien Ogier ne possède qu’une expérience limitée de ce rallye : « Nous arrivons avec des ambitions beaucoup plus élevées cette année qu’il y a deux ans ! Le parcours est magnifique et très varié. Il réclame des notes très précises car certains passages sont particulièrement étroits avec de grosses pierres en bord de trajectoire, comme dans Mina Clavero ou El Condor. D’autres spéciales sont plus sablonneuses avec un parcours toujours bosselé… » « Nous visons bien sûr le meilleur résultat possible », poursuit Sébastien Ogier, actuel troisième du championnat. « Nous allons tenter de marquer de gros points et, pourquoi pas, nous rapprocher des leaders. »
En préambule du rallye et pour saluer leurs fans argentins, les équipages Citroën Racing se rendront à Buenos Aires samedi 21 mai pour un show exceptionnel avec la DS3 WRC autour de l’obélisque, situé sur la Place de la République.

TROIS QUESTIONS A… SEBASTIEN LOEB
Retour sur les cinq premiers rallyes de la saison : deux victoires et la première place du championnat : tout semble fonctionner pour le mieux…
« Cette saison promet d’être serrée jusqu’au bout. Tous les rallyes sont incroyablement disputés. En Sardaigne, nous gagnons d’une dizaine de secondes face à Mikko Hirvonen. L’écart ne fut que de deux dixièmes de seconde entre Sébastien Ogier et Jari-Matti Latvala en Jordanie ! Il est difficile de prédire comment vont évoluer les choses au cours des prochains mois. Être en tête est positif mais rien n’est joué ! Les prétendants sont nombreux. A vrai dire, je ne me préoccupe pas trop de ces considérations lorsque je suis au volant. J’essaie de faire de mon mieux… »

Après votre performance lors du Rallye d’Italie, pensez-vous que le balayage est un paramètre toujours aussi important cette année ?
« Les écarts sont peut-être un peu moins prononcés à ‘vitesse égale’. Je considère que j’ai eu de la chance en Sardaigne. La première journée n’était pas très pénalisante et j’étais plus rapide que mes rivaux lors de la deuxième étape. Ça s’est mieux passé que ce que nous espérions avant le départ. Mais la situation ne change pas. En ouvrant la route, on reste handicapé par ce phénomène. A choisir, il est préférable de partir derrière. »

Vous avez gagné le Rallye d’Argentine lors des cinq dernières éditions. Est-ce une épreuve que vous attendez particulièrement dans le calendrier ?
« Il y a une ambiance à part. Les spectateurs argentins sont passionnés de rallye. Ils sont extrêmement nombreux, démonstratifs et participent à l’événement. Il y a du monde partout, de l’hôtel jusqu’aux sommets des spéciales. Nous avons entamé une belle série sur ce rallye mais je ne sais pas l’expliquer. Le parcours est très varié. Certaines spéciales alternent les portions techniques et d’autres plus rapides. J’ai peut-être bénéficié de plus de réussite que mes rivaux ces dernières années. Ce qui est certain, c’est que je m’y sens bien. »
Tugdual
Lion Actif
Messages : 430
Enregistré le : 11 Juin 2007 18:46
par Tugdual » 30 Mai 2011 09:06
27.05.11 Rallye d’Argentine : Le CITROËN Road Show

40.000 personnes ont assisté à la fête du Rallye aux côtés de Sébastien Loeb et Sébastien Ogier. Ils ont pu profiter d’un spectacle unique au pied de l’Obélisque de Buenos Aires.

Comme en 2009, Sébastien LOEB a électrisé le centre ville de Buenos Aires, accompagné cette année Sébastien OGIER qui a déployé tout son savoir-faire au volant de la CITROËN DS3 WRC ! Près 40.000 fans ont ainsi assisté à un spectacle des plus magiques…
Le CITROËN Road Show est devenu un grand classique qui précède la manche argentine du Championnat du Monde de Rallye. Unique en son genre, ce spectacle rapproche le public des pilotes dans le cadre d’une exhibition de conduite très attrayante.
Le maire de Buenos Aires, Mauricio MACRI était bien entendu présent : « Nous sommes ravis de recevoir le Road Show dans notre ville qui est devenue une référence en sport !».
Sébastien LOEB, très sollicité par le public, confiait : « Je suis très heureux de venir à Buenos Aires et de prendre part à cette fête… le public argentin est très passionné et il le manifeste à tout moment, j’espère que tout le monde a pu profiter du spectacle…»
Tugdual
Lion Actif
Messages : 430
Enregistré le : 11 Juin 2007 18:46
par Tugdual » 30 Mai 2011 09:10
30.05.11 Rallye d’Argentine (26/29.05) : CITROËN remporte une septième victoire consécutive en Argentine !

Marqué par de nombreux rebondissements, le Rallye d’Argentine a consacré Sébastien Loeb et Daniel Elena pour la sixième fois consécutive. Les septuples Champions du Monde ont pris la tête dans la toute dernière spéciale du rallye, après avoir remonté une minute de pénalité reçue le premier jour. Malgré un tonneau dans la plus longue spéciale du rallye, Sébastien Ogier et Julien Ingrassia terminent l’épreuve sur la troisième marche du podium. Citroën poursuit ainsi une série de succès sur le sol sud-américain entamée en 2004.

Le programme de la dernière journée du Rallye d’Argentine était pour le moins atypique, avec un chrono de plus de 48 kilomètres à affronter au lever du soleil. Réveillés dès 5h00 du matin, les équipages effectuaient un court passage par le parc d’assistance de Villa Carlos Paz. Ils prenaient ensuite la route d’Ascochinga pour affronter la plus longue spéciale depuis le début de la saison !
Sébastien Ogier et Julien Ingrassia, premiers sur la route, prenaient un départ prudent en gérant leur avance de 43’’7. Mais dans le dernier kilomètre de ce marathon, leur Citroën DS3 WRC passait sur le toit. « Une erreur stupide », reconnaissait sans détour le pilote à l’arrivée. « Nous n’avions qu’à filer vers la victoire… J’avais noté une corde à prendre dans un virage. Ça s’est fini avec ce tonneau. Nous avons pu repartir mais la voiture était abimée : outre les dommages cosmétiques, nous n’avions plus de direction assistée, le pare-brise était cassé et nous avions perdu l’aileron arrière. »
Troisièmes, Sébastien Loeb et Daniel Elena réalisaient rapidement que la nature du terrain ne les aiderait pas à prendre l’avantage sur Mikko Hirvonen : « Il y avait du brouillard et beaucoup d’humidité. Dans ces conditions, il n’y a pas de balayage. Les premiers temps intermédiaires n’étaient pas à notre avantage. Il a fallu cravacher pour prendre le dessus ! » Le vainqueur des cinq dernières éditions du Rallye d’Argentine réussissait à s’emparer de la deuxième place du classement général à la toute fin du secteur chronométré.
Dans les trois dernières spéciales – totalisant une dizaine de kilomètres – Sébastien Ogier tentait de résister. Avant le départ de la Power Stage, il ne comptait plus que 3’’3 d’avance sur Sébastien Loeb et 5’’7 sur Mikko Hirvonen. « J’ai vraiment souffert. Dans la dernière spéciale, j’avais le sentiment que je n’arrivais plus à tenir le volant. Sans direction assistée, la voiture devenait incroyablement lourde. On ne pouvait plus défendre nos chances », résumait Sébastien.
Si Sébastien Loeb et Mikko Hirvonen en profitaient pour passer devant, Sébastien Ogier sauvait les points de la troisième position : « C’est un moindre mal pour l’équipe. On ne perd pas trop de points au classement des constructeurs. En revanche, ce n’est pas une bonne opération pour le championnat des pilotes. Je suis terriblement déçu. »
Offensif jusqu’au bout, Sébastien Loeb suppléait son équipier en tête du rallye en conservant une avance de 2’’4 sur Mikko Hirvonen à l’arrivée : « Après la pénalité de vendredi, je ne comptais plus beaucoup sur cette victoire. Nous avons beaucoup attaqué pour revenir au contact et battre Hirvonen. Encore une fois, ça se joue sur le fil. A croire que le Rallye d’Argentine me réussit particulièrement bien ! »
Saluant son équipier, Sébastien Loeb soulignait : « Je comprends ce qu’il doit ressentir. J’ai vécu de pareilles mésaventures. C’est frustrant et décevant mais ces erreurs peuvent arriver. Il a réussi à ramener la voiture sur le podium, c’était important pour l’équipe. »
Tugdual
Lion Actif
Messages : 430
Enregistré le : 11 Juin 2007 18:46
par Tugdual » 30 Mai 2011 12:34
30.05.11 Rallye d’Argentine (26/29.05) : La Power Stage pour Petter Solberg

Petter Solberg et Chris Patterson terminent quatrièmes du Rallye d’Argentine, sixième épreuve du Championnat du Monde des Rallyes de la FIA. L’équipage du Petter Solberg World Rally Team marque trois points supplémentaires en s’imposant dans la Power Stage pour la première fois de la saison. La seconde Citroën DS3 WRC préparée par Citroën Racing Technologies, confiée à Peter van Merksteijn Junior et Eddy Chevaillier, n’a pas rallié l’arrivée.

Trois semaines après être montés sur le podium du Rallye d’Italie, Petter Solberg et Chris Patterson arrivaient en Argentine avec de grandes ambitions. Dès la première spéciale, le pilote norvégien s’installait en deuxième position et luttait dans le peloton de tête. Lors du second passage dans Mina Clavero – Giulio Cesare, Petter Solberg signait son 400e meilleur temps en Championnat du Monde des Rallyes de la FIA, une performance que seuls une douzaine de pilotes peuvent revendiquer.
Dans la dernière épreuve spéciale du samedi, le Champion du Monde 2003 devait composer avec une panne de direction assistée qui lui coûtait plus d’une minute. Relégué au quatrième rang, Petter Solberg repartait à l’attaque durant la dernière étape. En alignant deux meilleurs temps, dont celui de la Power Stage, le Norvégien terminait le Rallye d’Argentine au pied du podium à seulement 32’’6 du vainqueur.
« Je suis vraiment content de terminer l’épreuve sur une bonne note avec un meilleur temps et les trois points de la Power Stage », concluait Petter Solberg. « Je savais que nous avions une opportunité de nous imposer mais la chance n’a pas été de notre côté. Cette épreuve était incroyablement difficile. De nombreux pilotes ont été piégés. De notre côté, nous avons été en mesure de défendre nos chances. Les quinze points que nous marquons sont très importants pour toute notre équipe. »
Pour leur troisième rallye au volant de la Citroën DS3 WRC, Peter van Merksteijn Junior et Eddy Chevaillier prenaient un bon départ et s’installaient dans le top 10 durant la première matinée. Mais la voiture du pilote néerlandais était victime d’un problème de turbo dans l’ES4. Peter van Merksteijn Junior s’arrêtait définitivement à l’arrivée de l’ES5.
« Nous avons vécu un rallye assez difficile avec des problèmes de fiabilité », reconnaissait Benoit Nogier, responsable de Citroën Racing Technologies. « Ce fut une grande déception de voir Peter van Merksteijn Junior abandonner à cause d’un problème technique. Petter Solberg a une nouvelle fois montré son potentiel. Sa victoire dans la Power Stage montre qu’il est l’un des pilotes les plus rapides de ce championnat et qu’il n’abandonne jamais. C’est très encourageant pour les prochaines épreuves. »
5 messages Page 1 sur 1
Retourner vers « Citroën »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité